Créez votre terrarium humide avec Happy Plant

Créer votre terrarium humide c’est facile, alors pourquoi se priver du bonheur de partager en même temps un apéro avec vos amis ? Les ateliers terrarium Happy Plant ont lieu dans un bar partenaire, avec tout le matériel fourni, de quoi passer une bonne soirée tout en bénéficiant de tous les bienfaits des plantes !

 

Réalisez votre terrarium en partageant un apéro

 

En suivant pas à pas et dans la bonne humeur les instructions de notre animateur créatif, vous réaliserez votre terrarium en bocal fermé sans effort, tout en le personnalisant selon vos goûts.

La final touch sera apportée par le sable que vous choisirez pour recouvrir la terre, le galet qui donnera l’illusion d’un rocher ou d’un menhir dans votre imagination de contemplatif, la plante aux couleurs blanches ou rosées qui viendra apporter une touche d’exotisme dans cet oasis destiné à votre intérieur !

 apéro happy plant pour créer son terrarium humide sans avoir la main verte, un animateur vous guide pour créer votre terrarium avec tout le matériel fourni, dans la bonne humeur et dans un bar avec ses amis ou sa famille

 

Les origines du terrarium

 

L’ancêtre du terrarium est né au XVIIIè siècle, quand se posait notamment la question du transport des plantes par bateau qui était difficile. Les voyages étaient longs, les plantes étaient exposées aux embruns salés, pouvaient manquer d’eau ou de lumière.

C’est pourquoi Nathaniel Bagshaw Ward (1791-1868), médecin anglais également passionné d’entomologie et de fougères, a créé une maisonnette en bois parée de deux faces en verre hermétiquement fixées pour abriter les plantes en transit.

Cette invention est le fruit d’une découverte fortuite, quand il s’est aperçu que des fougères avaient naturellement germé dans un bocal fermé où il avait enfermé un papillon.

La société victorienne va rapidement être sous le charme de ce concept et des meubles assortis de mini-serres vont se multiplier pour agrémenter les intérieur et abriter des plantes décoratives telles que des orchidées, fougères ou autres exotiques qui vont bientôt être collectionnées avec fureur.

De nos jours, les contenants se sont simplifiés et miniaturisés pour se démocratiser et s’adapter à la taille de nos intérieurs, mais des modèles de petites serres d’intérieur sont toujours disponibles et permettent de varier les contenants.

caisses de ward ancêtre des terrariums au XIXè siècle

La vie d’un terrarium humide

 

Car ce terrarium qui rejoindra votre home sweet home formera un mini monde vivant en autarcie qui n’aura besoin que d’amour et d’un peu d’eau fraiche !

Plusieurs cycles seront à l’œuvre pour que vos plantes s’épanouissent tout naturellement, voici un petit rappel de sciences nat’ :

  • Le cycle de l’eau : les plantes transpirent et l’eau rejetée se condense sur les parois du terrarium, elle sera ensuite récupérée par leurs racines qui hydrateront de nouveau la plante
  • Le cycle de l’air : les plantes respirent jour et nuit, en absorbant de l’oxygène et en rejetant du dioxyde de carbone, ce dernier étant transformé en oxygène le jour grâce à la photosynthèse. Les plantes en bocal produiront donc toujours un surplus d’oxygène indispensable à leur respiration (les veinardes !)
  • Le cycle nourricier : Les plantes produisent des déchets organiques, comme les feuilles mortes, qui servent ensuite d’engrais pour se nourrir

Disposé au bon endroit, c’est à dire sans lumière directe et éloigné d’une source de chaleur, votre terrarium pourra donc vivre de nombreuses années sans aucun apport extérieur, ou presque.

Peut-être battrez-vous le record du plus vieux terrarium humide, resté à ce jour plus de 60 ans sans avoir été ouvert une seule fois par son heureux propriétaire !

 terrarium humide fermé avec cycle de l'eau, de l'air et de la nourriture

 

Les matériaux qui le composent

 

Pour fabriquer votre terrarium, vous aurez besoin de matériaux qui lui apporteront tout ce qu’il faut pour vivre longtemps en bonne santé.

Il y a d’abord la pouzzolane, roche volcanique à l’aspect alvéolaire qui aura un effet drainant pour que les racines des plantes s’épanouissent au mieux. D’une couleur le plus souvent rouge, la pouzzolane est aussi décorative, et il faudra la déposer délicatement au fond du bocal de verre car elle est très dure et peut provoquer des microfissures.

Puis bien sûr du terreau, avec tous les éléments nourriciers que viendront puiser les racines, agrémenté d’une pincée de charbon actif. Celui-ci va aider à l’élimination des moisissures, bactéries ou champignons pouvant se développer avec le temps. Le charbon actif est en effet un charbon de bois qui a été chauffé pour améliorer son pouvoir d’absorption.

Viendront aussi des couches de gravier pour améliorer le drainage tout en apportant une touche d’esthétique, avec du sable de rivière aux teintes beiges, ou alors un sable noir et brillant de quarz.

Le sable fin qui viendra recouvrir la dernière couche de terre apportera un contraste avec cette dernière s’il ne la recouvre pas totalement, et apporter quelques galets viendra apporter de nouvelles couleurs et plus de matière brute qui viendra contraster avec les teintes vertes et tendres des plantes.

Mais un ou deux éléments de décor suffisent pour un beau résultat, les plantes aux différentes formes et couleurs apportant toute la vie qui embellira votre salon, votre chambre ou tout autre pièce de la maison.

 

matériaux pour créer son terrarium humide avec happy plant, galets, gravier, pouzzolane, sable

 

Quelles plantes pour un terrarium humide ?

 

Toutes les plantes ne conviennent pas pour un terrarium humide, et pour ses ateliers Happy Plant vous proposera en général des fittonias, asparagus ou des ficus nains qui sont parfaitement adaptés pour vivre en bocal.

Les caractéristiques principales des plantes choisies sont les suivantes :

  • Une petite taille pour être adaptée au volume du bocal
  • Grandir lentement, afin de garder le plus longtemps possible l’aspect originel du terrarium, et limiter l’entretien
  • Avoir les mêmes besoins nourriciers, car elles seront cultivées dans le même contenant avec des apports identiques
  • Avoir un système racinaire limité, la couche de substrat dans laquelle il se développera restant assez fine
  • Aimer l’humidité bien sûr, l’hygrométrie pouvant monter jusqu’à 70%

C’est pourquoi les fougères, les mousses, les épiphytes ou autres plantes à feuillage décoratif comme les Peperomia prostata, Pilea glauca ou encore helxine feront bon ménage pour vivre longtemps dans un terrarium humide.

plantes pour un terrarium humide happy plant

Entretien d’un terrarium humide

 

Une fois votre terrarium réalisé et de retour à la maison, l’avantage est que vous n’aurez que très peu d’entretien pour le conserver toujours aussi beau de longues années.

Si vous avez veillé à le placer près d’une source de lumière naturelle, qui doit néanmoins rester indirecte (les rayons directs du soleil faisant trop monter la température et l’hygrométrie dans le bocal de verre), et loin d’une source de chaleur (radiateur, cheminée, four…), alors le principal entretien se résumera aux tâches suivantes :

  • Arroser une à trois fois par an, si la terre devient trop sèche (repérable à la vue ou au toucher) ou si les plantes jaunissent, signe de manque d’eau, mais toujours en très petite quantité : mieux vaut utiliser une cuillère !
  • Tourner de temps à autre le bocal pour éviter que le même côté soit toujours exposé à la lumière et permettre une croissance harmonieuse des plantes
  • Ouvrir le terrarium 24h si la condensation est trop importante (beaucoup de gouttes se formant sur les parois), cela permettant d’évacuer l’eau par évaporation
  • Tailler les végétaux quand ils deviennent trop développés, en aérant là aussi le bocal quelques heures pour faciliter la cicatrisation
  • Enlever les feuilles mortes ou moisies, en nettoyant ensuite les parois, et parfois de petits insectes qui ont pu éclore car des œufs étaient cachés dans la terre

bienfaits des plantes et des terrariums pour le bien-être et la santé, à la maison ou au travail

 

Les bienfaits de votre terrarium

 

En plus de décorer votre intérieur, votre terrarium pourra vous apporter les bienfaits des plantes qui ont des vertus apaisantes comme cela est prouvé par de nombreuses études :

  • Les chercheurs ont vérifié que cohabiter avec des végétaux entraîne une baisse de la tension artérielle, une réduction de la crispation musculaire et une amélioration de la productivité.
  • Dans les hôpitaux,les patients disent ressentir moins de douleur, d'anxiété et de fatigue lorsqu'ils ont des plantes à proximité.

Si vous apportez votre terrarium au bureau, sachez que les plantes ont également de nombreux bienfaits au travail :

  • La présence de végétaux dans un bureau augmenterait de 12 % la productivité des personnes qui travaillent sur un ordinateur
  • Une plante au bureau rendrait plus productif et créatif, et pourrait améliorer le bien-être du personnel de 47 %
  • Quelques plantes ont par exemple suffi à faire baisser l'absentéisme de 16 % à 6% dans un hôpital en Norvège !

 

Autres Types de terrariums

 

Si vous connaissez déjà tout ou presque des terrariums humides, sachez qu’il existe deux autres types de terrariums avec :

  • Le terrarium sec, ouvert, qui permet notamment d’abriter des cactées
  • Le vivarium, destiné à accueillir des animaux comme des serpents

Les Japonais ont également inventé dans les années 90 les kokedamas, "sphères de mousse" sur lesquelles poussent des plantes. Des fleuristes spécialisés proposent ces créations végétales sur lesquelles poussent aussi parfois des bonzaïs.

Ils sont le plus souvent attachés au plafond à un fil, et apparaissent comme un mini-monde suspendu très original et décoratif.

autres types terrariums avec le terrarium sec et le vivarium comportant des animaux

Envie d’autres expériences créatives vertes ?

 

Vous avez déjà fait un atelier terrarium ou vous souhaitez expérimenter d’autres expériences créatives vertes ? L'équipe d'Happy Plant propose d’autres types d’activités avec Happy Paint pour la peinture et Happy Pix pour la photo.

Avec Happy Paint vous pouvez réaliser une peinture dans un bar, en choisissant une peinture de paysage ou avec des plantes, sans aucune expérience préalable requise et avec tout le matériel fourni. L’artiste animateur de l’atelier vous guidera pas à pas pour sa réalisation et vous serez étonné.e du résultat !

Avec Happy Pix, vous pouvez participer à des balades photo dont certaines ont lieu dans des parcs et jardin comme par exemple à Paris sur la coulée verte, ancienne voie de chemin de fer réaménagée en jardin suspendu. Il vous suffit de venir avec votre appareil photo numérique ou votre smartphone, et notre guide photographe vous fera découvrir des anecdotes tout au long du parcours en vous partageant également les bases pour réussir vos photos.

ateliers créatifs happy paint pour la peinture et happy pix pour des cours photo débutant avec balade photo

 

Commentaires

Laisser un commentaire